Réseaux sociaux : Si tu dors t’es mort !

Ecrit par E-H

Sujet : eHumeur, Facebook, Twitter

Plus ça va, moins ça va…

On parle de plus en plus de la recherche en temps réel mais je trouve qu’il n’est pas simple de se tenir informé en temps réel (et d’avoir un métier à coté ;-). Je ne parle pas pour ceux qui ne font que du Twitter et du Facebook toute la journée …)

Trop d’info tue l’info…

Si on regarde de plus près, on se rend compte que pour ne pas en perdre une miette, on doit suivre plusieurs timelines : celle de Twitter, celle de Facebook, celle de Viadeo, celle de Live Mail (si si, il y a une timeline dans la boite mail)… Sans parler des flux RSS !

On a donc une multitude d’informations en temps réel qu’il est impossible de suivre ! Surtout si l’on veut suivre l’actualité des son réseau d’amis (timelines personnels) et l’actualité de son secteur d’activité (timelines pros et RSS).

Effectivement, dans tout ce flux d’information, il y a pas mal de bruit. Mais comment l’atténuer sans perdre de l’ information importante ?

On m’a déjà présenté des outils pour connaître rapidement des sujets chauds (les sujets chauds sont ceux repris par plusieurs sources) mais je suis certains qu’on passe à coté de petits détails essentiels.

Je viens également de voir un outil pour tout suivre en temps réel (snackr)… Idéal pour diminuer sa productivité en flèche… (Non merci, je tiens à mon job!)

Au final, j’arrive à une certaine frustration car je n’ai pas le temps de tout lire et de suivre tout ce que je souhaiterais…

Arrêtez, aidez-moi, je me noie !

Après le stade de la frustration, j’arrive parfois même à me retrouver noyer! Aidez-moi! Au secours! A l’aide!

Avec toute ces informations, on ne voit plus ce qui est important et on passe à coté de pleins de choses importantes.

Par exemple, un ami à moi à demander en fiançailles sa compagne. Une fois la chose faite (et validé), il l’a posté sur Facebook. Comme ma timeline est polluée je ne l’ai pas vu et me suis retrouvé comme un con, un mois plus tard lorsque tout le monde à parlé de ce post au restaurant et que je n’étais pas au courant (alors que je suis le plus 2.0 du groupe…). Imaginez mon désappointement…
Avec tout ce bruit, on passe à côté d’événements importants. Et dans mes flux RSS, c’est un peu pareil.

Blup blup…Trop tard !

Au final, il ne reste que deux options : rester frustrer et passer à coté de certaines informations essentielles (être à moitié OUT?) ou passer sa journée sur ses différentes timelines et arrêter de bosser (et pointer chez Pôle Emploi?)…

Ma solution

Je ne pense vraiment pas que ce soit la bonne solution mais au moins c’est une piste :

  • je ne consulte quasi jamais ma timeline ni sur Facebook (et je revendique mon inactivité IRL…), ni sur Viadeo, ni sur Live Mail : je ne suis pas un ami 2.0
  • je suis mes flux RSS entre “au jour” et “à la semaine” et je marque pas mal d’article au statut “à lire plus tard”… que je lis… plus tard ;-)
  • je consulte ma timeline Twitter depuis mon smartphone quand je suis en déplacement (de mon bureau à la salle de réunion par exemple) et quand j’ai un peu de temps sans être à mon pc

Donc ma méthode est de prioriser les flux d’informations que je consulte. J’estime que mes flux RSS sont plus importants que Twitter, qui est plus important que mon réseau social d’amis. De ce fait, je passe à coté d’informations importantes… Le seul point positif dans ce tableau, c’est que j’en ai conscience ;-)

Et vous, ces quoi votre solution ?

6 Commentaires Pour ce Post Je voudrais connaÎtre le votre !

  1. sebpas dit :

    Très bon article, et surtout très vrai ! Je me sens assez dans la même situation en fait… :-(
    Pour essayer d’y faire face, je croise l’utilisation des outils multi-vues (type Netvibes) et du smartphone (iphone pour moi) dès que je suis dans les transports.
    D’autre part, j’évite la démultiplication : je fais attention à ce que ma timeline twitter ne contienne pas des spams-posteurs, et si “suis” sur Twitter, je ne suis pas sur facebook (souvent l’info est dupliqué) et inversement.
    Enfin, je me dis aussi que si j’ai raté quelque chose, et bien tant pis, et même si je suis au courant 2 mois après, ce n’est pas grave, je n’en mourrai pas (même si au début, je le reconnais c’est limite angoissant :-)

  2. lahabana dit :

    Article utile et intéressant seul petit reproche: l’orthographe…

  3. Eko dit :

    Tu n’as donc pas plus de solution que moi =)
    J’espère que quelqu’un d’autre donnera son avis avec une piste de solution ;-)

  4. Gael dit :

    Très bonne conclusion !
    Gael

  5. SMO dit :

    J’ai écrit un article sur le sujet “comment choisir un bon community manager?” et j’ai souligner qu’un bon community manager ne doit pas être social dans la vie courante mais juste sur internet. C’est à dire un no life qui ne vie que pour sa machine et pour internet. Si on travail sur internet, on devient un con dans la vie social. Geek for life!!!

  6. Cave à vins dit :

    Pas d’accord avec SMO, moi je suis un community manager et j vie ma vie en même temps. Mais cas même un community manager ne doit pas être trop social et trop life

2 Trackbacks For This Post

  1. Réseaux sociaux : Si tu dors t’es mort ! | traffic-internet.net dit :

    […] Lire la suite de l’article sur les réseaux sociaux […]

  2. Tweets that mention Réseaux sociaux : Si tu dors t’es mort ! - Facebook | E-humeurs -- Topsy.com dit :

    […] This post was mentioned on Twitter by Aline, stephane rodrigo. stephane rodrigo said: #ReseauxSociaux #SocialNetwork – Reseaux sociaux: si tu dors, t’es mort ! http://bit.ly/cnoEZv […]

<