Minefield : chronique d’un buzz

Ecrit par Yvan

Sujet : eHumeur

En décembre 2010, Fred CAVAZZA faisait un article sur le potentiel des jeux viraux en terme de marketing en se basant sur le cas du jeu Minecraft. Il évoquait, au passage, la plus grande communauté française du jeu, Minefield. Aujourd’hui, dans l’univers de Minecraft, Minefield a fait un véritable buzz que j’ai eu la chance de (presque) vivre de l’intérieur.

Je vais donc vous faire la chronique de ce buzz et vous montrer qu’on ne fait pas un « RAMDAM » par hasard.

Minefield - chronique Buzz

Logo du site www.minefield.fr

Minecraft et Minefield, c’est quoi ?

Au départ, Minecraft est un jeu créé par un amateur, Markus Persson. Ce jeu, en version alpha au moment de sa diffusion sur la toile, a rapidement attiré une communauté importante de joueurs qui recherchait une expérience différente. Sans rentrer dans les détails, Minecraft est un jeu dont « l’objectif » est de ramasser des ressources pour fabriquer tout ce que l’on veut, le tout basé sur un graphisme pour le moins…cubique.

Puis est venu Minefield, la communauté française la plus active sur le web. Minefield c’est non seulement une communauté, avec forum et tout le tremblement, mais aussi un serveur entièrement dédié au jeu Minecraft en ligne. De l’aveu même des créateurs, « le nom Minefield a été choisi (entre autres) pour sa référence à Minecraft mais aussi pour l’aspect grand espace qu’évoque le « field », parfait pour un serveur destiné à accueillir une large communauté. »

La génèse de Minefield

A l’origine, les créateurs de Minefield cherchaient à se lancer dans une aventure communautaire. C’est en jouant à Minecraft qu’ils se sont aperçu du fort potentiel de ce dernier. De plus, aucune des communautés ne disposaient réellement de moyens et d’un site soigné. C’est pour cela que Dokmixer, Neymir, Kepsyn et Pirix ont décidé de se réunir pour lancer Minefield en novembre 2010. A partir de là, la communauté n’a cessé de croitre et un article sur jeuxvideo.com a permis de poser Minefield comme un serveur incontournable. De plus, Minefield est porté par quelques leader d’opinion dans l’univers de Minecraft tels que TheFantasio et Bob Lennon.

Minefield, c’est avant tout des professionnels

Tel que présenté ci-dessus, on pourrait croire que Minefield a réussi a créer un buzz du jour au lendemain et que son succès est dû à la chance. Pourtant, il n’en est rien. Minefield, c’est avant tout le regroupement de professionnels du web. En effet, dans la vie, Dokmixer est webdesigner, Neymir et Kepsyn sont développeurs web et Pyrix est architecte. Leur expérience à chacun leur a permis de proposer un « produit » fini à ceux qui recherchaient une communauté et un serveur français pour Minecraft.

Aujourd’hui, chacun travaille environ 4h par jour, en plus de leur vrai travail, pour continuer à faire évoluer la communauté. Dernier évènement important en date, la retransmission commentée en live sur le site d’un « event » dans le jeu grâce à la plate-forme Live Stream. D’autres évènements sont évidemment prévus dans le jeu pour continuer à animer la communauté.

De plus, Minefield ne vit pas en vase clos. En établissant des partenariats, avec Bob Lennon, TheFantasio ou avec Minecraft.fr (portail francophone dédié à Minecraft), Minefield dispose d’une grande visibilité auprès de sa cible.

Un buzz préparé et entretenu

Ainsi, et bien que les créateurs de Minefield aient eu la chance d’arriver dans un contexte favorable, le succès n’est pas né de rien. Expérience professionnelle, communication, investissement (financier et personnel), on ne fait pas un ramdam sans un minimum de préparation. De plus, Minefield n’en reste pas là car de nouvelles actions sont prévues comme la mise en avant de leur boutique d’objets personnalisés ou la création de newsletter pour relancer les premiers inscrits qui sont aujourd’hui moins actifs.

A noter que la communauté compte aujourd’hui près de 26 000 membres. Nous souhaitons donc à Minefield, et à ses créateurs, de continuer sur leur lancée.

4 Commentaires Pour ce Post Je voudrais connaÎtre le votre !

  1. Jérémie dit :

    Longue vie à Minefield !

  2. Webmarketing Fast dit :

    C’est avant tout la qualité des applications qui font que le buzz va se produire.
    Je joue de temps en temps à Minefield, c’est très bien fait et avec un concept original. Je le recommande!

  3. Yvan dit :

    @Webmarketing Fast : je rappelle simplement que « Minefield » n’est pas l’application. Le jeu se nomme « Minecraft ». Minefield, c’est la communauté et le serveur géré par Dokmixer, Kepsyn, Neymir et Pirix.
    La qualité de Minecraft n’est donc que le contexte de la réussite de Minefield dans ce cas précis, pas la raison.

  4. Bof dit :

    Bof.

    Ca fait le buzz, mais de toute façon le serveur n’accueille les membres qu’au compte goutte, sur sélection avec dossier.
    27000 Membres inscrit sur le site, ca parle pas trop, faudrait savoir combien peuvent réellement jouer (sans statut vagabond).

    Buzz a fait mais la bougie risque de s’éteindre rapidement, trop et trop vite pour eux je pense.

1 Trackbacks For This Post

  1. Minefield : chronique d’un buzz | traffic-internet.net dit :

    […] Lire la suite sur Ehumeurs : Minefield : chronique d’un buzz […]

<