30 réflexes conditionnés du référenceur

30 réflexes conditionnés du référenceur

Et oui, nous sommes tous les mêmes. Nous nous reconnaissons tous dans cette tribu de SEO qui a des chevilles plus ou moins grosses et un égo plus ou moins démesuré.

Après une étude sociologique très poussée, nous vous proposons 30 réflexes conditionnés du SEO qui vous permettront de savoir si vous faites partie ou non de la tribu.

  1. Lorsque vous surfez sur un site vous regardez son Pagerank (ou son Alexa Rank) même si vous savez que le PR n’a plus beaucoup de valeur
  2. Vous avez au moins 2 toolbars dans votre firefox
  3. Lorsque vous n’êtes pas sur votre propre PC, vous vous demandez comment l’utilisateur du PC sur lequel vous êtes peut vivre sans avoir installé une toolbar
  4. Lorsqu’un site est positionné “bizarrement” sur une requête, vous allez vérifier le cache de Google (et parfois ces backlinks)
  5. Avant de poster un commentaire sur un blog, vous vérifiez que le lien ne sera pas en nofollow
  6. Lorsque vous arrivez sur un site, vous vérifiez son TITLE et s’il n’est pas optimisé vous faites une réflexion
  7. Lorsque vous naviguer sur un site fait avec des IFRAMEs vous désespérez
  8. Lorsque vous arrivez sur un site en flash via les SERPS, vous vérifiez le cache de Google et le source html pour trouver comment le webmaster a fait pour cacher le texte
  9. Si vous ne trouvez rien de suspect, vous vérifiez ces backlinks avec Yahoo! Site Explorer ou OpenSiteExplorer
  10. Si vous ne trouvez des éléments suspects, vous vous empressez de l’appliquer à votre site Full-Flash
  11. Vous avez désactivé l’historique de navigation Google parce que vous avez peur qu’il vous mente
  12. Dès que vous repérez un élément nouveau dans les SERPS, vous faites une impression écran et vous le postez sur votre blog même si 10 autres blogs l’ont déjà posté avant vous
  13. Et si vous êtes le premier à l’avoir posté, vous savez que vous n’avez pas assez d’audience pour être vu avant les autres
  14. Vous n’arrivez pas à expliquer votre métier à votre grand-mère et vous lui dites que vous travaillez dans l’informatique
  15. Vous expliquez toujours la même chose au même client (qui n’écoute pas et ne comprend pas ce que vous lui dites) et du coup vous lui dites que vous travaillez dans l’informatique ;-)
  16. Vous saisissez trop régulièrement la même requête dans Google et vous pleurez lorsqu’un concurrent vous passe devant
  17. Vous savez qui est Matt Cuts et vous buvez ses paroles
  18. Et vous les vomissez juste après
  19. A chaque fois que vous écrivez un texte, vous comptez le nombre de mots
  20. Vous ne pouvez parler “technique” de votre métier qu’avec votre équipe. Les autres salariés de votre entreprise ne vous comprennent pas
  21. Vous avez un compte sur WRI et/ou sur Seosphère
  22. Lorsqu’un ami vous demande des conseils sur son site, la première chose à laquelle vous pensez est qu’il n’est pas optimisé
  23. Et vous ne lui dites pas parce que s’il vous demande de l’aide pour se positionner, ça va vous prendre trop de temps
  24. Vous savez ce qu’est un MFA et vous en avez un
  25. Dès que vous saisissez une requête et qu’il n’y a pas de résultats pertinents, vous pensez à faire un MFA
  26. Dans votre outil de stats, le premier indicateur que vous regardez est le volume de trafic et le second la part des moteurs de recherche
  27. Vous ne cliquez quasiment jamais sur les liens sponsorisés (que ce soit dans les SERPS ou en Adsense) sauf pour faire payer votre concurrent
  28. Quand vous voyez un panneau routier avec “PR 11” vous vous dites qu’il a un beau PageRank et vous souriez bêtement
    PR 11
  29. Dès que vous cherchez quelque chose via un moteur de recherche et que vous ne trouvez pas de réponse appropriée, vous pestez contre ce même moteur
  30. Idem si votre site s’est fait dégagé de la requête que vous trustiez

Et vous, quels sont vos réflexes conditionnés ?

Pensez également à prendre une petite minute pour remplir un petit sondage sur vos habitudes et vos attentes.

58 réactions au sujet de « 30 réflexes conditionnés du référenceur »

  1. J’aurais juste précisé du “Newb référenceur” car on se passe aisément d’un paquet de TOC avec le temps.
    Mais bien vu et merci pour le sourire du dimanche

  2. Franchement, je me suis retrouvé sur au moins 25 points, même si, comme le dit Laurent, ça passe un peu avec les années.
    Malgré tout, j’avoue que je n’arrive jamais a regarder un site comme monsieur tout le monde, et même si j’arrête ce métier demain, dans 10 ans, je ne pourrais pas m’empêcher de regarder un site sous l’angle SEO.

    En tout cas, j’ai bien rigolé, merci pour cette belle tranche de rire.

  3. Excellent cette article “socio-seo” ! La n°28 est franchement hilarante ! ^^ Pour le “Et vous, quels sont vos réflexes conditionnés ?”, je dirais (en étant encore au début de la régression de ma nescience), que je passe parfois plus de temps à faire de la veille et surveiller de bons blogs comme le vôtre, celui de Marie Pourreyron ou Laurent Bourrelly, entre autres. Mais je vais réfléchir et lister ces TOC… A bientôt !

  4. J’ai 50% de bonnes réponses :)
    C’est tellement vrai pour le PR et la/les tools bars :) Mais il manque un point 31 : Quand vous êtes chez un amis vous faites le tour de vos MFA et cliquez joyeusement :) (en lançant un “merci, tu m’as payé le café !”)

    Bon… je sais plus comment je me suis retrouvé sur ce blog ni ce que j’étais entrain de faire… Me voilà beau tiens :)

  5. Cela fait du bien le dimanche comme dit LaurentB. En effet, inconsciemment certains points sont automatiquement fait par un référenceur enfin je pense. Merci pour l’article et bon début de semaine à tous.

  6. 31. Lorsque vous êtes premier sur Google sur votre principale requête-cible ultra concurrentielle, vous appelez famille et amis pour annoncer cette bonne nouvelle mais personne ne comprend votre joie soudaine.

  7. Tellement vrai ! Sauf qu’il n’y a pas que ma grand mere qui ne comprend pas mon metier, la coiffeuse non plus.

  8. C’est la déformation professionnelle…En fait cela dépend du type de site et de mes requêtes; je peux avoir un œil de référenceur, comme celui d’un simple internaute, cela dépend si je regarde une requête sensible ou non.

  9. Mon réflexe nº 1, c’est d’afficher le code source de tous les sites qui m’intriguent.
    Je n’utilise pas de toolbar de moteurs, par contre je suis un accroc de Web Developer.
    Je me reconnais aussi au point 14, cela n’est pas évident d’expliquer le métier de référenceur.

  10. Excellent ! Me voilà rassuré. Moi qui pensait être fou !
    Je suis content de voir que je ne suis pas le seul !
    Spéciale dédicace aux points 11, 16 et 28 évidemment !

    Merci pour ce moment de détente fort agréable !

  11. J’aurais ajouté : “Vous postez vos commentaires avec des pseudos différents et alambiqués, de type “Elevage de sauterrelles dans le lubéron” ou “Vend Iphone 4GS + Viagra” ”

    :P

  12. Jamais vu de panneau routier contenant la mention “PR” sur les routes du sud… En revanche, ce point n°28 s’applique également aux plaques d’immatriculation : “XXXX PR 13” et je souris bêtement…

  13. Bonjour,

    J’ai aussi beaucoup de ces réflexes mais le 11 et 16 sortent du lot. C’est en quelque sorte une sale habitude car finalement cela ne fait pas avancer les choses. Mais bon c’est ainsi !

  14. C’est vrai qu’il y a du vrai ma foi…
    Cela montre aussi les habitudes de travailler avec sérieux au référencement des sites Web, (entreprise ou autres) et les automatismes qui se créent à notre insu.
    Un méchant bémol: le clic chez les Adwords des concurrents: pas joli joli tout ca…

  15. Ahhhh…. ça me rappelle mes débuts ;-)
    Le premier sens du terme MFA = Made For Adsense. Mais je pense qu’on peut aller plus loin avec Made For Affiliation

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.