Le SEO c’est comme un Cuba Libre

Ecrit par E-H

Sujet : eHumeur, Référencement Naturel

Après un article, l’an passé, sur une analogie entre le référencement naturel et le Mojito, l’analogie continue dans la thématique des cocktails avec : le référencement naturel c’est comme le Cuba Libre. Les spécialistes reconnaîtront le point commun entre les deux articles : le rhum !

cuba-libre

Les ingrédients

Pour faire un bon Cuba Libre, il est nécessaire de disposer de bons ingrédients, dans la bonne quantité (comme pour le référencement naturel).

Pour ceux qui ne connaissent pas la composition du Cuba Libre, c’est un cocktail relativement simple. Il se compose de la façon suivante :

  • du coca cola
  • du rhum
  • du citron
  • du savoir-faire du barman
  • et d’un éventuel ingrédient secret ^^

1. Le Coca-Cola

Le Coca Cola est l’ingrédient qui est en plus grande quantité dans le cocktails. On le comparera au contenu qui aujourd’hui est devenu l’élément le plus important du site web.

Mais il y a Coca et Coca.

  • Les plus opportunistes tenteront une bouteille de coca de marque distributeur.
  • Les plus créatifs utiliseront une marque exotique comme le Cacolac (il parait que ce n’est pas du coca…) ou du Elsass Cola
  • Ceux qui veulent bien faire mais qui n’ont pas la « connaissance » prendront du Pepsi
  • Et les puristes utiliseront naturellement le coca de la marque Coca-Cola (la version rouge ;-)).

Concernant le contenu, on assistera aux mêmes alternatives en fonction du profil de référenceurs. Forcément la qualité du « mélange » s’en ressentira. En fonction des goûts/résultats, toutes les solutions ne sont pas à exclure.

2. Le rhum

Nous comparerons le rhum à la structure du site.

Les puristes prendront un rhum de qualité, sachant qu’il en existe plusieurs. Et pour ne citer que Havanais Club et Bacardi, au sein de chaque marque, il existe plus niveaux d’âge.

Vous l’aurez donc compris, comme pour votre structure, il est nécessaire d’investir dans la qualité. Si vous prenez du rhum bas de gamme (ou une structure sans y avoir réfléchi longuement, évitez tout de même d’y réfléchir pendant des années… ;-)), la qualité de votre cocktail (référencement naturel) en partira.

Par contre, il n’existe pas de marque « ultime », seulement des affinités avec l’une ou l’autre marque en fonction des « goûts » de chacun.

3. Le citron

Le citron est l’ingrédient qui va piquer dans votre cocktail, un petit peu comme le netlinking aujourd’hui dans votre stratégie de référencement naturel.

En outre, le citron, ça pique, tout comme une pénalité pingouin… Le citron est à doser avec modération dans votre Cuba Libre.

Comme pour les autres ingrédients, les plus fainéants utiliseront un citron pressé industriel, et les puristes un véritable citron pressé à la main… pas besoin de développer l’analogie…

4 Le savoir-faire

Même si le Cuba Libre est un cocktail, il se rapproche plus d’un service que d’un produit car la qualité est dépendante de la personne qui le réalise. Mais un bon barman n’est pas un SEO et vice versa.

À noter qu’un bon barman est celui qui est passionné. Cependant, il ne vous garantit pas à 100 % que le cocktail soit bon… Il en va de même pour une prestation de  référencement. Par contre, quelqu’un de passionné vous garantira de mettre tout son cœur à l’ouvrage !

5. L’ingrédient secret

Chaque barman normalement constitué dispose de ces ingrédients secrets qu’il va ajouter avec subtilité dans ses cocktails pour leur donner une touche personnelle. Bien que dans le domaine du référencement il n’y ait pas vraiment de secret « ultime » qui permette d’arriver au les pages de résultats, chaque réferenceur à son propre style et il sera très rare que deux SEO arrivent exactement au même résultat et partage exactement la même vision de leur métier et des optimisations à réaliser.

Ce n’est pas tout ça mais c’est l’heure de l’apéro !

Source : behance.net

7 Commentaires Pour ce Post Je voudrais connaÎtre le votre !

  1. Cédric Guérin dit :

    Toujours sympa ces analogies :) Le seul petit hic ici je trouve c’est qu’il y a beaucoup de coca et peu de citron … or force est de constater que ce qui fonctionne surtout aujourd’hui c’est encore surtout le citron :)

  2. Ledzep SEO dit :

    Bonjour,

    très sympathique ces deux articles métaphoriques.

    Petite remarque, le cacolac n’est en revanche pas du tout une sorte de cola, mais une marque de chocolat froid vendue en bouteille, que l’on ne retrouve d’ailleurs plus que sur les étagères en haut derrière le comptoir de bars ancestraux je dirai. Comme je lis, comme je comprends ta métaphore filée, j’aurai plus vu ici du breizh cola ou du Beuk Cola qui est issu du commerce équitable, et qui donc rejoint bien ton idée du Elsass Cola.

    A+
    Régis, SEO de Rennes.

  3. Jeux Précommande dit :

    ton article est un doux cocktail qu’on aimerait boire lentement et le savourer, car rédiger comme tu l’as fait il faut le savourer doucement ! Par contre je partirai sur un cocktail sans alcool Virgin Mojito ou Sweet Sin donc sans alcool est-ce que le cocktail sera bien réussi comparé au Cuba Libre ?

  4. Aurélien dit :

    Très bonne analogie, même si ce cocktail est plus bu à l’extérieur de Cuba.
    J’aime le fait que les deux principaux liquides soit le contenu et la structure, car l’un sans l’autre changerait totalement le produit fini.

  5. Emmanuelle dit :

    Pas mal, pas mal cette analogie, j’aime bien :)
    Concernant « l’ingrédient secret », c’est selon moi plutôt à mettre dans le « savoir-faire »… enfin bon, chacun sa façon de voir les choses.

  6. David Groult dit :

    La comparaison est très bonne !
    Je suis entièrement d’accord sur le fait qu’il n’y aura jamais 2 cocktails/stratégies SEO strictement identiques ; le résultat final dépendant de tellement de facteurs différents.

  7. Création Oueb dit :

    Tout à fait d’accord pour la comparaison citron et netlinking, c’est l’assaisonnement qui peut totalement faire basculer la saveur du cocktail d’un côté ou de l’autre :-)

<