Old school Vs New school SEO

Ecrit par E-H

Sujet : eHumeur, Référencement Naturel

Ceux qui auront entendu parlé ou écouter l’événement qui porte le nom de mon billet savent de quoi je parle : la session sur Blab.im organisé par Laurent Bourrelly.

new-old-seo

2 mots sur l’événement

A priori, c’est un événement hebdomadaire qui vient remplacer les hangouts organisé par notre rock star seo. L’idée est de réunir plusieurs experts SEO pour « refaire le monde ». Et d’en faire profiter la communauté SEO. Le podcast est accessible ici

Le concept est intéressant : c’est comme s’ils étaient assis à un café et que nous les écoutions discuter de tout et de rien en rapport avec le SEO et le web. Cette semaine, les invités étaient l’éminent Paul Sanchez (aka @Seoblackout), Julien Jimenez (aka @Korleon38) et Manu Cebrian (aka @M_ceb) accompagné de l’hôte Laurent Bourrelly (aka @Laurentbourelly).

New Vs Old : 2 époques différentes

Autant quand j’ai ouvert ce blog, je me considérait comme étant jeune dans le domaine, autant aujourd’hui, je pense plutôt appartenir à la team Old Shool parce que je me sens plus « sâge » que fougueux.

Bref, je me rallierais donc aux côtés de Laurent et Paul pour vous livrer mes impressions sur les principales différences entre avant et maintenant :

  • les « vieux » travaillent plus finement maintenant même si c’était plus bourrin avant
  • les « jeunes » ont accès a beaucoup d’information et peuvent progresser très rapidement
  • les « jeunes » bourrinent plus que les « vieux » maintenant
  • les « vieux » ont une approche plus artisanale et les « jeunes » plus industrielle du processus SEO
  • les « jeunes » sont victimes de certains raccourci dans la compréhension du fonctionnement des moteurs
  • les « jeunes » ont commencé avec des filtres comme base de travail alors que les « vieux » ont adapter leur pyramide de connaissance
  • les « jeunes » n’ont rien a envier aux « vieux »
  • les « vieux » sont plus chatouilleux (cf Laurent qui a joué du bouton kick)
  • les « vieux » vont se coucher plus tôt puisque les « jeunes » étaient prêt à continuer ce Blab ;-)

Peut être que je le trompe ou que vous avez remarqué d’autres différences… Alors n’hésitez pas à les partager en commentaires. Je mettrai l’article à jour.

A noter que le prochain Blab SEO est pour bientôt ! Et encore merci pour le replay ^^

2 Commentaires Pour ce Post Je voudrais connaÎtre le votre !

  1. Yakiseo dit :

    Le parallèle entre « vieux » et « jeunes » me paraît dénué de sens. Il y a des référenceurs qui font un très bon travail et d’autres qui bâclent, il y a des référenceurs qui s’orientent dans des domaines ad hoc (Data Analysis, Mobile, Algorithmique, etc…) et d’autres qui végètent.
    Il y a également ceux qui cherchent à aller plus loin en lisant de l’anglo-saxon et en multipliant les sources et d’autres qui n’ont qu’une seule lecture mensuelle.

    Le référencement n’est pas monolithique, n’est pas manichéen, n’est pas auto-centré sur une pseudo-réussite de notre propre site qu’on serait arriver à faire grimper sur une requête concurrentielle, n’est pas condescendant, n’est pas en perpétuelle recherche de conflit entre les « vieux » et les « jeunes », comme si le mix générationnel qui a fait le sel de cette discipline s’était envolé.

    Le référencement est nécessairement transverse, ouvert, partageur, empathique, scientifique, littéraire, densément peuplé de mystères, évolutif, en mouvement, etc etc…

    Tout l’inverse de l’article finalement.

  2. E-H dit :

    Il est bien évident que le référencement est transverse et inter générationnel.
    La différence entre les époques sont les notions de bases, la manière de les acquérir et la spécialisation.
    Et c’est finalement tout ça qui différencie les « époques ». Il n’y a pas de conflit entre les époques uniquement quelques batailles dans les SERPS qui finissent autour d’un verre.

<