Pourquoi vous ne devez pas utiliser la balise URL Canonical

Ecrit par E-H

Sujet : Référencement Naturel

La balise d’url canonique <link rel= »canonical » href= »URL » /> a été mis à disposition par les moteurs de recherche pour permettre aux sites qui ont des pages de contenu dupliqué structurel de leur indiquer quelle URL était la principale, la source.

no-url-canonical

L’utilisation originelle

Au départ, on ne pouvait donc utiliser cette balise que sur son propre site. L’URL Canonical indiquée ne pouvait être qu’une URL du même domaine. Grâce à cette balise, on indiquait donc au moteur de recherche Google que la page sur laquelle il se trouve doit être indexée… ou pas.

La version évoluée

Par la suite, l’utilisation de cette balise a été étendue aux sites externes, pour indiquer la source d’un contenu que l’on aurait copier (les droits d’auteur, la paternité de l’œuvre… Et tout ça !).

A mon humble avis, je crois que ce deuxième cas est très peu usité parce que celui qui copie du contenu ne veut pas s’embêter avec la notion de paternité de l’œuvre originale…

Quand utiliser la balise URL Canonical?

Si on se réfère à sa genèse, on peut utiliser cette balise sur tout son site afin d’éviter l’indexation des pages qui pourraient nuire à votre référencement. De ce fait, vous limitez les risques de contenus dupliqués structurels.

Ensuite, le référenceur a trouvé cette balise pratique pour combler les failles laissés par le développeur en évitant de faire des redirections 301 comme par exemple, pour pallier à l’ajout d’un paramètre dans l’URL qui affiche pourtant la même page avec le même contenu.

Sur le principe, on dit à Google qu’il ne doit pas indexer cette page car elle propose du contenu dupliqué structurel. L’information donnée aux moteurs est correcte.

Le seul problème c’est qu’une page qui dispose d’une URL canonique différente est crawler par le moteur de recherche. Et comme ce n’est pas cette page qui doit être indexée, on fait travailler le moteur de recherche pour rien… Et ça il n’aime pas !

Le crawl inutile (dans une certaine mesure) ne vient pas nuire directement à votre référencement mais il ne vient pas à son aide. Jadis, on parlait de « PR sculpting » pour favoriser son SEO en essayant de diriger le jus à coup de nofollow, aujourd’hui, on axe le travail sur un crawl le plus efficace possible (et une arborescence efficace).

URL canonique : point trop n’on faut !

La balise Meta URL Canonical est donc à utiliser à bon escient, pour identifier l’URL source/principale du contenu. Par contre, il ne faut pas l’utiliser pour remplacer une redirection 301 au risque de réduire le crawl efficient du moteur de recherche.

Mieux vaut boucher une faille convenablement que de mettre une rustine à la va-vite. Fonctionnellement, le résultat est le même mais techniquement, la différence est de taille !

Je suis prêt à débattre en commentaire

4 Commentaires Pour ce Post Je voudrais connaÎtre le votre !

  1. Olivier C. dit :

    Pour moi le point le plus important à retenir est cette idée d’économie des ressources du moteur de recherche. Moins il perd de temps sur les pages au contenu dupliqué, plus il pourra allouer en retour ces ressources pour crawler les pages vraiment intéressantes du site mais aussi pour découvrir des pages plus profondes dans l’arborescence

  2. Cédric Guérin dit :

    Je suis d’accord sur le principe. Cela dit, je pense que la canonical peut dans certains cas s’avérer très pratique. Je pense qu’elle est très peu utilisée simplement car il n’est pas simple de modifier cette url ‘manuellement’ dans des CMS qui les génèrent aujourd’hui de façon automatique.

  3. Jérémy dit :

    Je n’avais jamais pensé à utiliser l’URL canonique comme redirection 301… c’est intéressant comme principe. Mais bon même si on ne peux pas modifier le CMS on peut toujours faire une 301 via le .htaccess j’imagine…

    En tout cas, je pensais que l’URL canonical c’était que pour les pages du type catégories ou recherches avec critères… maintenant je vois qu’il est possible de faire autre chose avec :)

  4. E-H dit :

    Il faut garder en tête que l’URL canonique est une rustine. Il faut donc l’utiliser comme telle et non pas en faire une (mauvaise) habitude !
    Mais effectivement, parfois, on ne peut pas faire autrement ou c’est plus rapide de le mettre en place en attendant la 301

<