Les 13 (types d’) outils du marketing online

Ecrit par E-H

Sujet : eHumeur, Liste

Initié ou débutant, le webmarketeur a de nombreux outils à sa disposition pour promouvoir son site. Vous en connaissez certainement, c’est évident.

Ce blog n’a pas pour habitude d’expliquer les basiques (et on a même tendance à faire des gros raccourcis) mais il est parfois bon d’établir un panorama à un instant T.

Pour chaque outil/type d’outil, j’ai essayé de donner les principaux avantages(+), inconvénients(-) et une conclusion(=>).

Place aux outils !

Outils webmarketing

1. Référencement naturel (White et Black hat)

On en parle régulièrement sur ce blog, le référencement naturel est un outil incontournable du marketing on-line. Pour ceux qui ne le savent pas, le référencement naturel consiste à positionner un site web dans les résultats organiques des moteurs de recherche sur des mots-clés donnés.

+ Lorsque les résultats sont au rendez-vous, il vous assure une rentabilité élevée ainsi qu’une légitimité/notoriété aux yeux des internautes

+ Coût au clic « gratuit »

+ ROI mesurable

+ Rentabilité élevée à moyen/long terme

+ L’internaute est en phase active de recherche lorsqu’il arrive sur votre site

- Les résultats ne sont pas instantanés

- Travail continu pour rester positionné sur le long terme

- Visibilité sur un nombre de mots-clés finis

=> Permet d’amener l’internaute sur le site pour le convertir en client et d’avoir une certaine légitimité sur la thématique

2. Achat de mots clés

Lorsque l’on parle d’achat de mots-clés ou de liens sponsorisés, on pense souvent à Adwords mais ce n’est pas la seule régie. L’achat de mots-clés correspond à un système d’enchère que l’annonceur est prêt à payer pour chaque clic que l’internaute fera sur le lien sponsorisé.

+ Affichage immédiat dans les SERPs

+ Visibilité sur un nombre de mots-clés quasi infinie

+ Maitrise du budget

+ ROI facilement mesurable

+ L’internaute est en phase active de recherche

- Coût à chaque clic

- Coût élevé et en constante progression

- Coût continu pour rester afficher

=> Amener l’internaute sur le site pour le convertir en client

3. Achat d’espace publicitaire

La régie Google Adwords propose d’afficher ses publicités sur des sites tiers soit sous forme de bannières, soit sous forme d’annonces textuels. Il existe de nombreuses autres régies qui permettent d’acheter de l’espace publicitaire. Ces campagnes sont surtout des campagnes de notoriété et on va préférer payer au CPM plutôt qu’au CPC.

+ Affichage de la marque avant le processus d’achat

+ Permet un nombre d’affichage défini au départ

+ ROI mesurable facilement

- Efficacité limitée suivant les produits

- Coût élevé

=> Surtout utilisé pour la notoriété. La conversion peut être au rendez-vous suivant les offres proposées.

4. Emailing, newsletter et auto répondeur

Bien que les spams par email soient légion, les emails et newsletters promotionnels sont des outils encore largement utilisés avec des retours intéressants s’ils sont bien réalisés. L’auto répondeur, quant à lui, permet d’envoyer des mails à son client/prospect suivant des scénarii prédéfinis. Ces deux outils permettent encore aujourd’hui de générer du trafic ainsi que du chiffre d’affaire.

+ Coût faible

+ Rentabilité acceptable sous certaines conditions (récurrence, type d’offre…)

- Résultats dépendants de l’outil

- Nécessite une base de données d’emails

=> Outil qui reste efficace aujourd’hui et qui peut facilement soutenir les autres actions de promotion.

5. Co-registration

La co-registration est un sous produit de l’emailing. Le principe est de partager son formulaire de contact avec d’autres annonceurs pour augmenter leurs bases de données d’email.

+ Emails collectés qualifiés et opt-in

+ Facilité de mise en place

- Pour trouver les bons partenaires (volume de trafic, thématique), on est souvent obligé de passer par des agences et les coûts peuvent être élevés

- La marque qui partage le formulaire doit avoir une notoriété suffisante pour être légitime dans le formulaire de contact du co-registrant

=> Outil quasi-dédié à la collecte d’emails. Peut se révéler terriblement efficace.

6. Réseaux sociaux

Facebook en premier lieu, mais ce n’est de loin pas le seul réseau social du web. Il en émerge chaque jour de nouveaux spécialisés pour telle ou telle thématique. Suivant les réseaux, votre marque peut gagner facilement en visibilité.

+ Facilité et faible coût pour y être présent

+ Si la communication est adaptée, la marque gagnera en capital sympathie

- Mesure du ROI complexe

- Réussir à adapter sa communication

=> Les réseaux sociaux sont aujourd’hui incontournables. Il faut y être présent mais pas n’importe comment.

7.Contenu, vidéos et buzz

J’intègre dans ce point tous les types de contenus créés (webzines, blogs, contenus de qualité, produits révolutionnaires…) car finalement, ils ont le même but : proposer du contenu intéressant et différent aux internautes.

+ « Relative » facilité à créer

+ Faible coût des supports de base

+ Création d’une image de marque et de popularité

- Allouer des ressources pour créer du contenu régulièrement et l’entretenir (faire vivre sa marque)

- Créer du contenu de qualité (avec un intérêt pour l’ internaute)

=> Une stratégie de contenu devrait être le point centrale de la stratégie de webmarketing. Bien souvent, ce n’est pas le cas par manque de ressources ou de compréhension de la stratégie.

8. Affilieur (Affiliation)

Devenir affilieur permet à des affiliés de vendre vos produits en les rémunérant uniquement sur le chiffre d’affaire réalisé.

+ Risque faible pour l’affilieur. Payement uniquement en fonction du ÇA réalisé

+ Relative facilité à mettre en place en passant par un prestataire spécialisé

- Proposer un commission suffisamment intéressante pour les affiliés (plus intéressantes que ses concurrents)

=> Levier simple à mettre en place et rapidement rentable si les frais d’entrée (plate-forme, développement…) ne sont pas trop importants. Par contre, une bonne incentive est primordiale si vous voulez séduire les affiliés.

9. Guest posting, articles sponsorisés et cadeaux

Cet outil rejoint la stratégie de contenu mais l’idée est de dépasser les frontières de son propre site en guest-postant chez des bloggeurs influents ou de proposer une rémunération à ses bloggeurs pour qu’ils publient un article sur votre marque/produit.

+ Permet la promotion de ses produits chez des influenceurs d’opinions

+ Fait connaitre et apporte du crédit au produit

+ Existence de place de marché pour facilité la recherche de blogs

- Peut être mal perçu par les lecteurs (promotion déguisée)

- On n’a pas toujours le contrôle de ce qui est publié

=> Cet outil est efficace si la marque n’a pas peur des critiques.

10. Comparateur de prix et moteurs de shopping

C’est l’outil plébiscité par tous les e-commerçants. Moyennant finance, vous mettez à disposition votre catalogue produits sur des comparateurs de prix et « guide d’achat ». On peut comparer ce concept à un fonctionnement entre l’achat d’espace (visibilité sur le comparateur) et l’achat de mots clés (CPC).

+ Relative facilité à mettre en place

+ Payement au CPC habituellement

- Coût élevé de mise en place ou abonnement annuel

=> Outil intéressant si vos produits génèrent du volume. Attention à bien mesurer le ROI.

11. Sponsorisation d’événements on-line

Comme IRL (dans la vraie vie), on peut sponsoriser des événements/des actions/des associations/des émissions « on-line ». Parfois, il y a une liaison avec une action off-line.

+ Facilité à mettre en place

+ Apporte du crédit et du capital sympathie à la marque

- Retours difficilement mesurables

=> Outil largement exploité pour travailler la notoriété de la marque. Choisissez bien vos événements en fonction de votre cible.

12. Marketing off-line

Lors de toutes actions de communication off-line, il est intéressant de promouvoir son site web, de la carte de visite aux foires et salons en passant par le papier à entête.

+ Facilité de déploiement lors de la création de nouveaux supports

+ Aucun coût supplémentaire si on y pense lors de la création

- Coût et difficulté de mise en place par la suite suivant les supports

=> Mentions incontournables sur tous supports off-line. Votre site web doit être visible partout !

13. Stagiaire

Arme ultime de webmarketeur, le stagiaire peut se révéler terriblement efficace dans de nombreuses missions.

+ Faible coût

+ S’il est bien coaché, il peut abattre des montagnes de travail

- Nécessite du temps pour le former

- Attention à apporter à la motivation du stagiaire (ne lui faites pas miroiter les tickets restau à l’embauche pour lui annoncer une semaine plus tard qu’il n’aura que son indemnité et que c’est déjà pas mal)

=> A avoir sous la main, ça sert toujours !

Ai-je oublié un outil ? N’hésitez pas à le proposer dans les commentaires. Je l’ajouterai.

Pour le retardataires, notre sondage sur vos habitudes de lecture des blogs.

17 Commentaires Pour ce Post Je voudrais connaÎtre le votre !

  1. Proteines dit :

    Sympa le dernier outil ^^ mais c’est vrai qu’un stagiaire motivé peut être particulièrement rentable. Par contre un stagiaire pas vraiment motivé peut à l’inverse faire perdre beaucoup de temps pour au final, pas grand chose !

  2. MagicYoyo dit :

    Bonjour;

    Il y a à mon avis une erreur entre les points 1 et 2. L’item « – Visibilité sur un nombre de mots-clés finis » ne devrait pas se retrouver dans référencement naturel, mais dans achat de mots-clés. Le positionnement naturel se fait sur un nombre de mots-clés très large, beaucoup plus que le nombre de mots qui ont été spécifiquement travaillés.

  3. Vincent dit :

    C’est en continuant de comparer des stagiaires à des outils que ces derniers ont toujours une image négative. Si un stagiaire est un bon outil, un employé doit être un excellent outil (et un patron un outil ultime..?)

    Bref, un bon article synthétique sauf le point 13 qui aurait pu être éviter.

  4. Vincent dit :

    C’est en continuant de comparer des stagiaires à des outils que ces derniers ont toujours une image négative. Si un stagiaire est un bon outil, un employé doit être un excellent outil (et un patron un outil ultime..?)

    Bref, un bon article synthétique sauf le point 13 qui aurait pu être évité

  5. Jérôme BITTERLI dit :

    Bien que le contenu du billet soit pertinent, le titre est un peu racoleur. :)
    Il s’agit ici des points forts et des points faibles des différents LEVIERS E-marketing et non d’outils de monitoring auxquels ont pourraient s’attendre.

    A noter que le stagiaire n’est ni un levier, ni un outil :p

  6. Louis_Grenier dit :

    Excellent article, clair et précis. Je vais l’exploiter en details !
    Mon outil préféré : le stagiaire, bien évidemment.

  7. ECommerce revendeurs dit :

    Sujet complet en première lecture. C’est un plan qui mérite d’aller plus en détail sur chacun des sujets… Ce qui donne un livre sur l' »acquisition de trafic » à la fin !

    Très bien de ne pas oublier le off-line dans tout cela. Le net se nourrit aussi (qui à dit principalement ?) de la vraie vie !

  8. Vacances en vendée dit :

    Haha le coup du stagiaire, pas mal !

  9. Agence liens sponsorises dit :

    Bon article cependant je voudrais revenir sur le point n°2
    Je ne pense pas que le coût par clic soit un point négatif. Bien au contraire. Je pense que c’est plutôt l’inverse étant donné que l’Internaute recherche quelque chose en particuliers, ce qui permet d’avoir des visiteurs qualifiés et actifs dans leurs recherches.

  10. Eko dit :

    @Agence liens sponsorises : Je comprends bien que tu prêches pour ta paroisse mais les non-afficionados (je pense) pense comme moi.

    @ECommerce revendeurs : On est d’accord mais l’idée de se blog n’est pas de rédiger des articles pour les débutants. De plus, vous êtes assez grand pour chercher vos infos si vous en avez besoin ;)

    @Vincent : le stagiaire est une « ressource » au même titre que les autres membres de mon équipe. De ce fait, c’est un « outil ». Mais ne t’inquiète pas, je traite très bien mes stagiaires ;)

    @MagicYoyo : Pour les Adwords, infini pour un budget infini. Alors que pour le référencement naturel, le positionnement sur des mots clés infinis est impossible (AMHA)

    PS : attention à faire des commentaires qui en vaillent la peine, sinon je vais supprimer les liens…

  11. Création site internet Clermont-Ferrand dit :

    Pour ma part, une bonne utilisation des réseaux sociaux permet d’obtenir un maximum de trafic.
    Quand on dispose de pages Facebook à plusieurs millions de FAN il est très facile de générer des dizaines de milliers de nouveaux visiteurs pour 0€.

  12. Bewype dit :

    Ahah, le stagiaire ! C’est horrible de parler n’empêche, les pauvres ils viennent dans l’espoir d’être embauchés et repartent juste avec un merci et 417€ par mois…
    Sinon, un très bon article, chaque outil est bien détaillé. Le cocktail qu’il faut serait un mix de tous, avec quand même une dominante de référencement naturel, il n’y a pas de secret, c’est vraiment le plus efficace sur le long terme.

  13. Thomas dit :

    Sympa pour les stagiaires, mais bon, on est tous passé par là…

  14. Refschool dit :

    « Quand on dispose de pages Facebook à plusieurs millions de FAN il est très facile de générer des dizaines de milliers de nouveaux visiteurs pour 0€. » le problème c’est combien ça coûte d’avoir des millions de fans?

    Sinon je ne vois pas abordé les communiqués de presse,en France c’est pas très en vogue maix aus US, il y a des agences spécialisées dans le Press Release qui peuvent ramener pas mal de retombée. Je parle des vraies agences de Press Release pas des sites où tu publies toi même gratuitement un PR.

  15. Saly dit :

    L’arme ultime est vraiment le stagiaire affamé,donc ne surtout pas lui donner de ticket resto.

  16. Antoine dit :

    Moui, le coup du stagiaire c’est moyen … :/ Mais c’est peut-être parce que j’ai mal vécu mon dernier stage … ^^ »
    Je lâcherai donc un modeste : pff

  17. Patrick dit :

    Bonjour, l’achat d’espace publicitaire me parait un peu périlleux quand même car très peu ciblé et très cher. Il faut vraiment être un grand groupe non ?

4 Trackbacks For This Post

  1. Tweets that mention Les 13 (types d’) outils du marketing online - Liste | E-humeurs -- Topsy.com dit :

    […] This post was mentioned on Twitter by Matthieu Gauthier, Ehumeurs. Ehumeurs said: Nouveau post : Les 13 (types d’) outils du #marketing… http://goo.gl/fb/eWKxa #liste #ehumeur #blog #emarketing […]

  2. Les 13 (types d’) outils du marketing online | traffic-internet.net dit :

    […] Lire la suite sur Ehumeurs : Les 13 outils du marketing online […]

  3. Tweets that mention Les 13 (types d’) outils du marketing online - Liste | E-humeurs -- Topsy.com dit :

    […] This post was mentioned on Twitter by Jean-Luc Raymond, Antonin Benoît Diouf, Mehdi PPC Consultant, Fabien Maître, Frederic de Thier and others. Frederic de Thier said: RT @jeanlucr: Intéressant : Les 13 types d’outils du marketing online http://j.mp/aFCbrg […]

  4. My Ramdam #5 : l’actu media de la semaine | MyMedia, le blog dit :

    […] Memento : Les 13 outils du marketing online http://www.ehumeurs.com/les-13-types-d-outils-du-marketing-online.html#more-1210 […]

<