Le Black Friday, la mort SEO des géants du poker ?

Ecrit par E-H

Sujet : eHumeur

SEO. Les trois petites lettres de l’acronyme de « Search Engine Optimizer » ou « Search Engine Optimization » risquent de devenir la bête noire des géants du poker. Concrètement, le but du jeu est de rester positionné aux meilleures places des moteurs de recherche. Mais comment y parvenir
depuis le Black Friday ?

black-friday

Des noms de domaines en sursis

Le 15 avril dernier, jour du terrible Black Friday, les joueurs du monde entier ont découvert avec stupéfaction que les noms de domaines de leur poker rooms favorites avaient été saisies par le FBI. Pokerstars, Absolute Poker, Full Tilt Poker, Ultimate Bet….venaient d’être fermées.

Après de nombreuses négociations avec le bureau du procureur de New-York, les salles de poker en ligne ont finalement été réouvertes…. temporairement ? Le but affiché est de permettre aux Poker rooms de payer progressivement les gains des joueurs non-américains. Mais que se passera t-il ensuite ? Rien ne dit que leurs sites en .com ne seront pas à nouveau fermés.

Les conséquences sur le référencement

Au niveau du SEO, c’est la panique à bord. Les mastodontes du poker vont devoir agir vite s’ils veulent rester dans la course.

Deux grands risques se profilent :

  • Avec le nombre d’articles écrits sur le Black Friday et ses protagonistes, Pokerstars & co ont fait les frais d’un buzz colossal sur le sujet. Les liens pointant vers des sites d’information, très bien référencés, peuvent alors apparaître en tête des classements.
  • Si les noms de domaines en .com sont supprimés, comment maintenir une stratégie de référencement ? Ce serait tout simplement la mort du SEO pour les principales poker rooms aux USA. Sans compter qu’il peut y avoir un effet de ricochets dévastateur : s’il n’y a plus de site principal, il n’existe plus de sous-domaines à référencer dans les autres pays…..

Du côté des salles de poker en ligne, la riposte a déjà commencé. La première action stratégique est de renforcer la localisation nationale des poker rooms. . Prenons par exemple Full Tilt Poker. Le site français n’est plus un simple sous-domaine du type www.fulltiltpoker.com/fr mais un nom de domaine à part entière : www.fulltiltpoker.fr

Mis à part Pokerstars qui est d’ores et déjà très bien positionné dans les SERPs sur les principaux mots clés, Fulltilt est un peu moins agressif, et malgré leur 301 pour rediriger le .com vers un .net pendant la saisie par le FBI. Mais depuis quelque jours comme il es tmentionné plus haut, l’autorisation pour Fulltilt, Pokerstars et Absolute Poker de rouvrir leurs portes aux joueurs afin que ces derniers puissent retirer leurs fonds.

L’enjeu des noms de domaines à nouveau accessibles est de taille, puisque tout le travail SEO fait sur les anciens noms de domaine à force d’être reroutés risque de perdre un peu de sa valeur et aurait une influence directe sur les classements dans les moteurs de recherche. Le Black Friday pourrait donc mettre à mal les salles incriminées sur de nombreux plans.

Il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’un travail colossal….tout en continuant, en parallèle, à agir en continu pour ne pas se faire damer le pion par la concurrence nationale (comme Winamax en France
par exemple) : création de contenu unique (articles, blog ), multiplication des backlinks, maillage pertinent à l’intérieur même des sites…

Et les licences françaises ?

En France, la question ne se pose pas vraiment, tout comme dans certains pays européens. Du fait de l’évolution de la législation, les licences françaises sont protégées à partir du moment où elles ont obtenues l’agrément de l’ARJEL. Comme chaque site principal dispose d’une adresse web dédiée et d’un hébergement dans l’Hexagone, le Black Friday a eu pour seule conséquence de déclencher un certain affolement au niveau des joueurs, et une baisse de fréquentation des tournois. En termes de SEO en revanche, ce moment de panique n’a pas vraiment de conséquences directes.

Article écrit avec la participation de fr.pokerlistings.com, site référence du poker sur Internet.

5 Commentaires Pour ce Post Je voudrais connaÎtre le votre !

  1. Victor dit :

    Le black friday aura-t-il une influence sur les blogs et site externe n’ayant rien à voir avec ces mastodontes ? Je n’arrive pas à voir l’influence sur le SEO d’un telle phénomène …

  2. Dofollow dit :

    J’avoue que cet article est étrangement peu clair. Je viens souvent lire tes articles, et là, je ne comprends pas trop en quoi ce que tu décris représente la mort du SEO pour ces sites. C’est la fin de leurs sites tout court non ?

  3. sabine dit :

    Bonjour,

    Effectivement, j’imagine bien les sueurs froides des grand dirigeants qui sans etre spécialiste savent que selon leur position dans google, c’est de l’argent perdu ou gagné.
    Ca me rappelle les techniques de buzz negative pour augmenter le refererencement…

  4. blog poker dit :

    Effectivement cela fait peur pour le SEO des sites de poker, mais ils ont les reins solides et ont de quoi payer des campagnes de liens à tare-larigot, même sur les blogs de certains référenceurs xD

  5. Magento dit :

    A point de vu SEO ça ne joue vraiment aucun rôle important, et je ne comprends pas pourquoi vous avez besoin de créer artificiellement ce battage.

<